Quel est le profil du bon influenceur ?

Le profil du bon influenceur n’est plus celui que l’on croyait.
L’influenceur qui draine une communauté de plus de 10 000 followers n’est plus le seul gage de succès pour les marques.
Dorénavant, un bon Influenceur se démarque par son taux d’engagement.
Un taux d’engagement prend en compte le nombre d’abonnés et le nombre d’interactions entre followers. Autrement dit, le nombre de followers doit impérativement générer un taux exponentiel de likes, de commentaires et surtout de partages. Cela prouve que l’Influenceur a véritablement de l’influence et qu’il pourra la monétiser auprès des marques.

Le taux d’engagement de l’influenceur se calcule :

Pour les marques, le bon influenceur est en train de changer de visage.
Exit ou presque la star d’Instagram et son nombre de followers hallucinant puisque, selon une étude publiée par Mobile Marketer, son taux d’engagement serait en chute libre et stagneraient à 3,6%.
Il est clairement démontré que les meilleurs profils d’influence sont ceux des « nano-influenceurs ». Comptabilisant entre 1000 et 5000 abonnés, leur taux d’engagement serait à 8,8%.
Viennent ensuite les influenceurs de 5000 et 10 000 abonnés réalisant un score de 6,3%.

Entre stars Instragram et nano-Influenceurs :

Il est un fait que le réseau social est saturé de posts sponsorisés qu’il faut faire émerger . Les stars de ce système deviennent de plus en plus des marchands de produits quels qu’ils soient. Tout est bon à prendre et l’investissement personnel de l’ambassadeur n’est plus vraiment au rendez-vous. Leurs followers ne sont pas dupes et le message commercial reste facilement lettre morte surtout si l’influenceur-star réalise plusieurs post par jour. Le dernier post recouvrant le précédent.
Le nano-influenceur débarque avec sa fraicheur, son authenticité, son enthousiasme et surtout un faible flux de messages sponsorisés. Ses followers sont avant tout une communauté de fans bien plus engagés. À ce jour, ce profil est le préféré des marques.

Instagram en perte de vitesse

Il est vrai que les Influenceurs ont largement contribué à la popularité d’Instagram et que les marques restent encore attachées à ce réseau social mais de nombreuses études prouvent que l’impact et l’engagement des followers d’Instagram sont en chute libre. Le fait qu’Instagram ait supprimé les likes sous les commentaires (7 pays concernés) n’est pas le facteur déclencheur de baisse d’impact puisque les études de Marketing d’Influence cherchent avant tout le taux d’interactivités.
Et Instagram souffre d’une baisse d’interactions dans nombres de domaines : Voyage, sport, cuisine, cosmétologie, sport ou lifestyle.
Le secteur le plus impacté serait celui du voyage avec un taux d’engagement de 8% en 2018 à 4,5% en 2019.

Ce qu’il faut retenir ?

La préférence des marques se tourne de plus en plus vers le nano-Influenceur au petit compte mais pouvant s’enorgueillir d’un public fidèle, confiant et très réactif.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.